Un Transahara : 3 DJs, 3 forces de la nature...

Trois forces de la nature en pleine nature sahraoui, cela tombe plutôt bien ! Mais qui sont-ils ?



Amine K et Kali G ne sont plus à présenter puisque ce sont les chouchous de Miss Outlet. Rappelez vous, ils ont eu haut la main leur 20/20 !



C’est tout naturellement que Miss Peoplette a traqué nos deux Dj préférés à Transahara et a fait la rencontre de la tête d’affiche du Festival : Mister Eric Johnston…

Kali G , le DJ de l’espace… au tempérament de feu !

Concentration, passion et un côté OVNI, c’est ce qui caractérise Kali G, notre DJ national venu tout droit de Barcelone. L’espace, c’est un coin qu’il connaît par cœur, puisqu’il nous y emmène à chaque fois qu’il mixe. Et c’est à une session de préparation et de travail que Kali G a emmené Miss Peoplette, ravie de se mettre dans la peau d’un Dj le temps d’une...transe ! Des heures passées où on choisit les morceaux, les écoute, les trie, les réécoute afin de se familiariser avec et apprendre à les connaître. « Il y a des logiciels très performants qui permettent de faire la sélection des morceaux et de gagner du temps, mais j’aime cette manière de faire les choses, à l’ancienne et c’est plus authentique ! J’ai plus l’impression de faire mon métier comme ça… », nous révèle Kali G avec le sourire. Casque sur la tête, de la musique plein les oreilles et une concentration qui ferait peur à Nadal en personne, notre Dj de l’espace prépare le set de ce soir. 2h de mix, ce n’est pas rien et sa philosophie : avoir de la musique à revendre pour être en sécurité et ne pas en manquer…

Eric Johnston, le Dj Duracelle…a trouvé le moyen d’arrêter le temps !

La sécurité, Eric Johnston connait puisque c’est en toute sécurité et en toute confiance, qu’il a battu le record du set le plus long, en faisant profiter nos oreilles de 10h de musique parfaite, sans fausse note ! Ce Dj Américain venant tout droit de Berlin, la capitale de la musique électronique a découvert sa voie très tôt. « J’ai commencé à m’intéresser à la musique à l’âge de 6 ans, j’ai essayé plusieurs instruments de musique, dont le trombone et la guitare. A 14 ans, un de mes amis me passe le casque de son walkman et me dit écoute ça ! C’était la première fois que j’écoutais de la musique électronique et j’en suis tombé amoureux ! ». Il voyage alors à Berlin, là où tout se passe pour faire carrière. C’est ainsi qu’il nous fait profiter de sa tech minimale, deux ans plus tard, dans le désert, de 4h du matin à 14h non – stop. Un régal pour nous, qui ne voyons pas le temps passer…Le soleil, bien heureux de s’être levé au rythme "Johnstonien", brille de mille feu ce jour là, signe de gratitude sûrement…

Amine K , le DJ de la tempête…et que la force de la terre soit avec lui !

Après avoir tenté de résoudre les problèmes de tous les DJs, cédé sa place 2 ou 3 fois à d’autres artistes désirant passer, Amine K nous laisse apprécier enfin la douceur et la finesse de son son…Amateur de « deep », il est le 1er à défendre contre vents et marrés ce type de musique électronique…Contre vents et marrées, mais surtout contre vents et tempête de sable puisque notre Dj chouchou nous a livré un spectacle au delà de nos espérances, qui a laissé plus d’un de ses collègues sans voix…C’est donc dans un somptueux paysage de sable que Amine K a mixé pendant 1h30 dont 45 min sous une tempête de sable, a lutter contre dame nature ! Tel le retour de Gogeta dans Dragonball Z, l’artiste nous a fait voyager avec sa musique à l’occasion de ce tant attendu Transahara, qui est pour lui un « rassemblement magique d’amoureux de la nature et de la musique électronique ». Le Dj, qui en est à sa 2 ème édition, a été repéré en 2005 par les organisateurs de Transahara. Ils ont eu bien raison de le harponner, puisque grâce au Dj de la tempête, même le sable n’a pas eu raison de nous, trop occupé à bouger au rythme de sa musique…

Le tout en images :

Eric Johnston

A vos marques, prêts ? Restez !

Eric Johnston et Kali G

Amine K

Le calme avant la tempête...

Miss Peoplette

Commentaires

Tous les articles